Manga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à: Navigation , Rechercher
Le kanji pour «manga» des passants Saisonnier (Shiki ne Yukikai), 1798, par Santo Ky?den et Kitao Shigemasa .

Manga ( kanji : ??; hiragana : ???; katakana : ???; A propos de ce son écoutez anglais / m ? ? ? ? ? / ou / æ m N ? ? / ) est le mot japonais pour "comics" et se compose de BD et d'imprimer des dessins animés (parfois aussi appelé komikku ????). Dans l'ouest, le terme «manga» a été approprié de faire référence spécifiquement à la bande dessinée créée au Japon, ou par des auteurs japonais, dans la langue japonaise et en se conformant au style développé dans le Japon dans la fin du 19ème siècle. [1] Dans leur modernes forme, la date de manga peu de temps après la Seconde Guerre mondiale , [2] , mais ils ont une longue et complexe de pré-histoire au plus tôt l'art japonais . [3]

Au Japon, les gens de tous âges lire le manga. Le milieu comprend des œuvres dans un large éventail de genres:. Action-aventure, romance, sports et jeux, drame historique, comédie, science-fiction et fantastique, mystère, horreur, la sexualité et des affaires / commerce, entre autres [4] Depuis le 1950, n'ont cessé de manga devenu une partie importante de l'industrie de l'édition japonaise, [5] représente une ¥ 406 000 000 000 du marché au Japon en 2007 (environ $ 3,6 milliards). Manga ont également acquis une audience significative dans le monde entier. [6] En 2008, le marché des mangas américains et canadiens a été évalué à 175 millions de dollars. Manga sont généralement imprimés en noir et blanc , [7] bien que certains manga plein de couleurs existent (par exemple colorée ). Au Japon, les mangas sont généralement publiées en feuilleton dans des magazines de manga grandes, contenant souvent plusieurs histoires, chacune présentée dans un seul épisode à être poursuivi dans le prochain numéro. Si la série est réussie, les chapitres peuvent être collectées réédité en livres de poche appelé tank?bon . [8] Un artiste manga ( mangaka en japonais) travaille généralement avec quelques assistants dans un petit studio et est associée avec un éditeur de création d'une société d'édition commerciales . [2] Si une série manga est assez populaire, il peut être animée après ou même pendant son exécution, [9] bien que parfois manga sont tirés de centrage sur préexistantes live-action des films ou animés [10] (par exemple Star Wars ).

«Manga» est un terme utilisé en dehors du Japon se réfère spécifiquement à la bande dessinée publiée à l'origine au Japon. [11] Cependant, le manga-comics influencée, parmi les œuvres originales, existent dans d'autres parties du monde, en particulier dans Taiwan (" manhua "), le Sud Corée (" manhwa "), [12] et en Chine, notamment à Hong Kong (" manhua "). [13] En France, " La Nouvelle Manga "s'est développée comme une forme de bande dessinée (bande dessinée littéralement), élaboré dans des styles influencés par le manga japonais. Aux États-Unis, les gens se réfèrent à ce qu'ils perçoivent comme manga "style" bande dessinée en tant Amerimanga, manga monde, ou originaux en langue anglaise manga (manga OEL). Pourtant, le terme original «manga» est principalement utilisé dans les pays anglophones uniquement pour décrire la bande dessinée d'origine japonaise.

Contenu

[ modifier ] Étymologie

Les caractères chinois utilisés pour écrire le mot en manga japonais peut être traduit comme «dessins fantaisistes". Le premier mot entré dans l'usage de la fin du 18e siècle avec la publication d'ouvrages tels que Santo Ky?den l 'picturebook Shiji yukikai pas (1798), et dans le début du 19e siècle avec des œuvres comme Aikawa Minwa de Manga Hyakujo (1814) et le célébré Hokusai Manga livres (1814-1834) contenant des dessins assortis de la carnets du célèbre ukiyo-e artiste Hokusai . [14] Rakuten Kitazawa (1876-1955) d'abord utilisé le mot «manga» dans le sens moderne. [15]

[ modifier ] Historique et caractéristiques

Les historiens et les écrivains sur l'histoire de manga ont décrit deux processus large et complémentaire façonner manga moderne. Leurs opinions diffèrent dans l'importance relative qu'ils attribuent au rôle des événements culturels et historiques suivantes Seconde Guerre mondiale par rapport au rôle de pré-guerre, l'ère Meiji , et pré-Meiji culture japonaise et l'art.

Un point de vue met l'accent sur ??les événements survenus pendant et après l' occupation américaine du Japon (1945-1952), et souligne que le manga reflètent fortement les influences culturelles américaines, y compris les comics américains (introduit au Japon par les indications géographiques ) et les images et les thèmes de la télévision américaine, le cinéma, et des dessins animés (surtout Disney ). [16] Alternativement, d'autres auteurs tels que Frederik L. Schodt , Kinko Ito, et Adam L. continuité de stress Kern de traditions culturelles japonaises et esthétique comme un élément central de l'histoire du manga. [17]

Manga moderne originaire de l'Occupation (1945-1952) et de post-occupation années (1952-début 1960), tandis qu'un préalablement militariste et ultra-nationalistes japonais reconstruit son infrastructure politique et économique. Une explosion de la créativité artistique survenus durant cette période, [18] impliquant des artistes tels que manga Osamu Tezuka ( Astro Boy ) et Machiko Hasegawa ( Sazae-san ).

Un kami-Shibai conteur d'Sazae-san par Machiko Hasegawa . Sazae apparaît avec ses cheveux en chignon.

Astro Boy est rapidement devenu (et reste) très populaires au Japon et ailleurs, [19] et l'adaptation animée du Sazae-san continue à courir à compter de 2009 , régulièrement attiré plus de téléspectateurs que toute autre anime à la télévision japonaise. Tezuka et Hasegawa deux fait innovations stylistiques. En Tezuka "cinématographique" technique, les panneaux sont comme un film qui révèle les détails de l'action sur la frontière au ralenti ainsi que zooms rapides de distance en gros plans. Ce genre de dynamisme visuel a été largement adoptée par les artistes de manga plus tard. [20] se concentrer Hasegawa sur la vie quotidienne et sur ??l'expérience des femmes est aussi venu à caractériser tard manga sh?jo . [21] Entre 1950 et 1969, un lectorat de plus en plus grande pour les mangas émergé au Japon avec la solidification de ses deux genres de marketing principal, sh?nen manga destiné aux garçons et aux mangas sh?jo visant à filles. [22]

En 1969, un groupe d'artistes de manga féminin (appelé plus tard l' année 24 Groupe , également connu comme 24s Magnifique) ont fait leurs débuts manga Shojo ("année 24" vient du nom japonais pour l'année 1949, l'année de naissance de beaucoup de ces artistes). [23] Le groupe comprenait Hagio Moto , Riyoko Ikeda , Yumiko Oshima , Keiko Takemiya , et Ryoko Yamagishi , et ils ont marqué la première entrée importante de femmes artistes dans le manga. [8] Par la suite, des artistes manga essentiellement féminine attire sh?jo pour un lectorat de jeunes filles et jeunes femmes. [24] Dans les décennies suivantes (1975-présent), les mangas sh?jo continué à développer son style tout en évolution différente mais qui se chevauchent sous-genres. [25] sous-genres majeurs incluent la romance, super-héroïnes, et "BD dames »(en japonais, redisu ?????, redikomi ????? et josei ??). [26]

Sh?jo moderne dispose d'amour romantique de manga comme un thème majeur mis en émotionnellement intenses récits d' auto-réalisation . [27] Avec le super-héroïnes, manga sh?jo vu communiqués tels que Rose Hanamori l ' Mermaid Melody Pichi Pichi Pitch Reiko Yoshida l ' Tokyo Mew Mew , Et, Naoko Takeuchi l ' Jolie Soldier Sailor Moon , qui est devenu internationalement populaire à la fois dans les mangas et animes formats. [28] Groupes (ou sentais ) des filles travaillant ensemble ont également été populaires au sein de ce genre. Comme Lucie, Hanon et Rina chanter ensemble, et Sailor Moon, Sailor Mercury, Sailor Mars, Sailor Jupiter, Sailor Venus et de travailler ensemble. [29]

Manga pour les lecteurs masculins se subdivise en fonction de l'âge de son lectorat visé: les garçons jusqu'à 18 ans (shonen manga) et les jeunes hommes de 18 - à 30-ans ( seinen manga); [30] ainsi que par le contenu, y compris l'action-aventure impliquant souvent des héros masculins, humour burlesque, les thèmes de l'honneur, et la sexualité parfois explicite. [31] Le kanji japonais utilisent différents pour deux significations, étroitement alliés du «seinen» - ?? pour "la jeunesse, jeune homme» et pour les ?? «adulte, la majorité", le second se référant aux manga sexuellement explicite destiné aux hommes cultivés et aussi appelé Seijin («adulte» ??) manga. [32] Shonen, Seinen, et des fonctionnalités Seijin part manga beaucoup en commun.

Les garçons et les jeunes hommes devenus certains des premiers lecteurs de manga après la Seconde Guerre mondiale. À partir de 1950, Shonen manga porté sur des sujets d'intérêt pensait le garçon archétypal, y compris des sujets comme des robots, le voyage spatial, et héroïque action-aventure. [33] des thèmes populaires comprennent la science-fiction , de la technologie, les sports et les paramètres de surnaturel. Manga avec des super-héros solitaires, comme Superman , Batman , et Spider-Man n'a généralement pas devenir aussi populaire. [34]

Le rôle des filles et des femmes dans le manga conçu pour les lecteurs masculins a considérablement évolué au fil du temps pour y inclure ceux mettant en vedette de jolies filles simples ( Bishojo ) [35] tels que Belldandy d' Oh My Goddess! , des histoires où les filles et ces femmes entourent le héros, comme dans Negima et Hanaukyo demoiselle équipe , ou des groupes de guerriers lourdement armés féminine (sento Bishojo) [36]

Avec l'assouplissement de la censure au Japon dans les années 1990, une grande variété de thèmes sexuels explicites apparu dans les mangas destinés aux lecteurs masculins, et en conséquence se produire dans des traductions en anglais. [37] Cependant, en 2010, le gouvernement métropolitain de Tokyo a adopté une loi pour limiter les contenus nuisibles . [1]

Le gekiga style de dessin-émotionnellement foncé, souvent crûment réaliste, parfois très violents, se concentre sur la journée après jour-out dures réalités de la vie, souvent attirés dans la mode graveleux et unpretty. [38] Gekiga tels que Sampei Shirato l ' 1959-1962 Chroniques de réalisations militaires une Ninja (Ninja Bugeich?) est née dans les années 1950 et 1960 en partie de l'aile gauche étudiante et ouvrière activisme politique [39] et en partie de l'insatisfaction esthétique des artistes de manga jeunes comme Yoshihiro Tatsumi avec existants manga. [40]

[ modifier ] Publications

Au Japon, le manga constitué une 406 000 000 000 annuels de yens (environ 3,6 milliards USD) la publication de l'industrie en 2007. [41] Récemment, l'industrie du manga a élargi dans le monde entier, où la distribution des sociétés de licence et de réimpression manga dans leur langue maternelle.

Après une série a fonctionné pendant un certain temps, les éditeurs recueillent souvent des histoires ensemble et de les imprimer en taille d'un livre dédié volumes, appelé tank?bon. Ce sont l'équivalent des Etats-Unis poche du commerce ou de romans graphiques . Ces volumes d'utilisation plus élevé du papier de qualité, et sont utiles à ceux qui veulent «rattraper» une série afin qu'ils puissent le suivre dans les magazines ou si elles trouvent le coût des hebdomadaires ou mensuels d'être prohibitif. Récemment, "de luxe" versions ont également été imprimés que les lecteurs ont vieilli et le besoin de quelque chose de spécial a grandi. Ancien manga ont également été réimprimé en utilisant du papier de qualité un peu moindre et vendu pour 100 yens (environ 1 $ dollar américain) chacun de rivaliser avec les livres d'occasion du marché.

Marketeers surtout classer les manga par l'âge et le sexe du lectorat cible. [42] En particulier, les livres et magazines vendus aux garçons (shonen) et filles (shojo) ont l'art de couverture distinctive et sont placés sur des étagères différentes dans la plupart des librairies. En raison de contre-lectorat, la réaction des consommateurs n'est pas limitée par la démographie. Par exemple, les lecteurs masculins vous abonnant à une série destinée aux filles et ainsi de suite.

Le Japon a aussi des cafés manga , ou manga kissa (kissa est une abréviation de kissaten ). Lors d'une kissa manga, les gens boivent du café et lire le manga, et parfois y passer la nuit.

Il ya eu une augmentation de la quantité de publications d'origine webmanga . Il est internationalement établi par des passionnés de tous niveaux d'expérience, et est conçue pour une visualisation en ligne. Il peut être commandé sous forme de roman graphique si elle est disponible en version imprimée.

Le Kyoto International Manga Museum conserve un manga site très grande liste publiée en japonais. [43]

[ modifier ] Magazines

Eshinbun Nipponchi; crédité comme le magazine premier manga jamais fait.

Manga magazines ont généralement beaucoup de séries qui fonctionnent parallèlement pages environ 20-40 attribués à chaque série par numéro. D'autres magazines tels que l'anime fandom le magazine Newtype vedette chapitres unique au sein de leurs périodiques mensuels. D'autres magazines comme Nakayoshi de nombreux reportages écrits par de nombreux artistes différents; ces magazines, ou «revues anthologie", comme ils sont également connus (familièrement "annuaires"), sont généralement imprimées sur du papier journal de qualité médiocre et peut être n'importe où de 200 à plus de 850 pages d'épaisseur. Manga magazines contiennent également one-shot comics et diverses à quatre panneaux yonkoma (l'équivalent de bandes dessinées ). Série manga peut fonctionner pendant de nombreuses années si elles sont réussies. Manga artistes commencent parfois avec un peu de «one-shot" projets manga juste pour essayer de se faire connaître. Si ce sont des succès et de recevoir de bonnes critiques, ils sont poursuivis. Magazines ont souvent une vie courte. [44]

[ modifier ] Historique

Kanagaki Robun et Kawanabe Kyosai créé le magazine premier manga en 1874: Eshinbun Nipponchi. Le magazine a été fortement influencée par le Japon punch , fondée en 1862 par Charles Wirgman , caricaturiste britannique. Eshinbun Nipponchi avait un style très simple de dessins et n'est pas devenu populaire avec de nombreuses personnes. Eshinbun Nipponchi terminée après trois questions. Le magazine Kisho Shimbun en 1875 a été inspiré par Eshinbun Nipponchi, qui a été suivie par MaruMaru Chinbun en 1877, puis Garakuta Chinpo en 1879. [45] Sh?nen Sekai a été le premier sh?nen magazine créé en 1895 par Iwaya Sazanami, un célèbre écrivain d'origine japonaise littérature pour enfants à l'époque. Sh?nen Sekai avait un fort accent sur ??l' Premièrement guerre sino-japonaise . [46]

En 1905, le boom de l'édition manga-magazine a commencé avec la guerre russo-japonaise , [47] de Tokyo Pakku a été créé et est devenu un énorme succès. [48] Après Tokyo Pakku en 1905, une version féminine de Sh?nen Sekai a été créé et nommé Sekai Sh?jo , considéré comme le premier magazine sh?jo. [49] Sh?nen Pakku a été faite et est considéré comme le premier manga pour enfants de magazines. Démographiques des enfants était à un stade précoce de développement dans la période Meiji . Sh?nen Pakku a été influencé par les magazines enfants étrangers tels que Puck laquelle un employé de la Jitsugyo pas Nihon (éditeur du magazine) a vu et a décidé d'imiter. En 1924, Kodomo Pakku a été lancé comme une autre magazine de manga pour enfants, après Sh?nen Pakku. [48] Pendant le boom, Poten (dérivé du français «potin») a été publié en 1908. Toutes les pages ont été en couleur avec des influences de Tokyo et Osaka Pakku Pakku. On ignore s'il ya des questions plus en plus le premier. [47] Kodomo Pakku a été lancé en mai 1924 par Tokyosha et vedette de haute qualité art par de nombreux membres de l'art manga comme Takei Takeo, Takehisa Yumeji et Aso Yutaka. Certains des mangas vedette bulles , où d'autres mangas de l'époques précédentes ne pas utiliser des ballons de la parole et se taisaient. [48]

Publié en mai 1935 to Janvier 1941, Manga no Kuni a coïncidé avec la période de la Seconde Guerre sino-japonaise . Manga no Kuni vedette informations pour devenir un mangaka et sur ??d'autres comics industries du monde entier. Manga no Kuni remis son titre à Sashie Manga Kenkyu en août 1940. [50]

[ modifier ] Dojinshi

Dojinshi, produite par les petits éditeurs en dehors du marché traditionnel commercial, ressemblent dans leur édition de petite presse indépendante a publié des bandes dessinées aux États-Unis. Comiket , le plus grand comic book Convention dans le monde avec environ 500.000 visiteurs sur trois jours de collecte, est consacré d'd?jinshi. Bien qu'ils contiennent le plus souvent des histoires originales, dont beaucoup sont des parodies ou d'inclure des personnages du manga populaire et série animée. Certains d?jinshi continuer avec l'histoire d'une série ou d'écrire un entièrement nouveau à l'aide de ses personnages, un peu comme fan fiction . En 2007, d?jinshi vendu pour ¥ 27,73 milliards (245 millions USD). [41]

[ modifier ] Les marchés internationaux

A partir de 2007 l'influence du manga sur la bande dessinée internationale avait augmenté considérablement au cours des deux dernières décennies. [51] "Influence" est utilisée ici pour désigner les effets sur les marchés des bandes dessinées en dehors du Japon et de l'esthétique des effets sur les artistes internationalement BD .

Le sens de lecture dans un manga classique

Traditionnellement, les mangas histoires de débit, de haut en bas et de droite à gauche . Certains éditeurs de manga traduits tenir à ce format d'origine. D'autres éditeurs miroir des pages horizontalement avant d'imprimer la traduction, en changeant le sens de lecture d'un droit plus "occidental" de gauche à, afin de ne pas confondre les lecteurs étrangers ou traditionnelle BD-consommateurs. Cette pratique est connue comme «retournement». [52] Pour la plupart, de la critique suggère que flipping va à l'encontre des intentions originales du créateur (par exemple, si une personne porte une chemise qui se lit «MAI» sur elle, et obtient retourné , alors le mot est modifié pour "Yam"). Retournement peuvent aussi provoquer des bizarreries objets familiers asymétrique ou mises en page, comme une voiture étant représenté avec la pédale d'accélérateur sur la gauche et le frein sur la droite, ou une chemise avec des boutons sur le mauvais côté.

[ modifier ] États-Unis

Manga fait leur chemin que progressivement sur ??les marchés américains, d'abord en association avec l'anime et puis indépendamment. [53] Certains des Etats-Unis les fans ont pris conscience de manga dans les années 1970 et début 1980. [54] Cependant, l'anime a été initialement plus accessible que manga au Etats-Unis ventilateurs, [55] dont beaucoup étaient d'âge universitaire des jeunes qui ont trouvé plus facile d'obtenir, sous-titre, et d'exposer les cassettes vidéo de dessins animés que de traduire, reproduire et distribuer des livres manga tank?bon style. [56] L'un des premier manga traduit en anglais et commercialisé aux Etats-Unis a été Keiji Nakazawa l ' Barefoot Gen , une histoire autobiographique du bombardement atomique d'Hiroshima émis par Rifas Leonard et Educomics (1980-1982). [57] Plus de manga ont été traduits entre le milieu des années 1980 et 1990, y compris Golgo 13 en 1986, Lone Wolf and Cub de BD d'abord en 1987, et Kamui , zone 88 , et Mai l'Psychic Girl , également en 1987 et tous de Viz Media - BD Eclipse . [58] D'autres ont rapidement suivi, y compris Akira de Marvel Comics ' Epic Comics empreinte et Appleseed d'Eclipse Comics en 1988, et plus tard Iczer-1 ( Antarctic Press , 1994) et Ippongi Bang 's F-111 Bandit (Antarctic Press, 1995).

Dans les années 1980 à milieu des années 1990, animation japonaise, comme Akira , Dragon Ball , Neon Genesis Evangelion et Pokémon , a fait un grand impact sur ??l'expérience du ventilateur et sur ??le marché que le manga. [59] Questions changé quand traductrice-entrepreneur Toren Smith a fondé studio Proteus en 1986. Smith et Studio Proteus a agi comme un agent et traducteur de manga japonais beaucoup, y compris Masamune Shirow l 'Appleseed et Kosuke Fujishima l ' Oh My Goddess! , pour Dark Horse et Eros Comix , éliminant le besoin pour ces éditeurs de chercher leurs propres contacts en Japon. [60] Simultanément, l'éditeur japonais Shogakukan a ouvert une initiative du marché américain avec leur Viz filiale américaine, permettant Viz pour dessiner directement sur ??le catalogue Shogakukan et les compétences de traduction. [52]

Un jeune garçon lisant Black Cat dans une librairie Barnes & Noble

Le marché des mangas américain a pris une reprise avec les versions milieu des années 1990 anime et le manga de Masamune Shirow a Ghost in the Shell (traduit par Frederik L. Schodt et Toren Smith ) devient très populaire parmi les fans. [61] Un autre succès de la moitié des années 1990 a été Sailor Moon . [62] En 1995-1998, le manga Sailor Moon ont été exportés vers plus de 23 pays, dont la Chine, le Brésil, le Mexique, l'Australie, l'Amérique du Nord et la plupart de l'Europe. [63] En 1997, Mixx divertissement a commencé à publier Sailor Lune, avec CLAMP l ' magique Rayearth Chevalier , Hitoshi Iwaaki l ' Parasyte et Tsutomu Takahashi l ' lame de glace dans le magazine de manga mensuelles MixxZine . Deux ans plus tard, MixxZine a été renommé Tokyopop avant de cesser en 2000. Mixx Entertainment, rebaptisé plus tard Tokyopop , également publié dans le manga poche du commerce et, comme Viz, a commencé la commercialisation agressive de manga à la fois aux jeunes hommes et jeunes femmes démographie. [64]

Dans les années suivantes, le manga est devenu plus populaire, et de nouveaux éditeurs est entré sur le terrain tandis que les éditeurs établis considérablement élargi leurs catalogues. [65] En 2008 , le marché des mangas américaines et canadiennes ont généré 175 millions de dollars en ventes annuelles. [66 ] Dans le même temps, les médias américains traditionnels ont commencé à discuter de manga, avec des articles dans The New York Times , le magazine Time , le Wall Street Journal , et Wired magazine. [67]

[ modifier ] Europe

Manga a influencé la caricature européenne d'une manière quelque peu différente de l'expérience américaine. Anime diffusé en Italie et en France a ouvert le marché européen au manga pendant les années 1970. [68] l'art français a emprunté au Japon depuis le 19ème siècle ( japonisme ), [69] et a sa propre tradition très développé de la bande dessinée caricature. [70 ] En France, au début des années 1990, [71] manga s'est avéré très populaire à un large lectorat, ce qui représente environ un tiers des ventes de BD en France depuis 2004. [72] Selon l'Organisation japonaise du commerce extérieur, les ventes du manga a atteint 212,6 millions de dollars au sein de la France et l'Allemagne seule en 2006. [68] manga européenne de marketing des éditeurs traduit en français comprennent Glénat , Asuka, Casterman , Kana et Pika Édition , entre autres.

Éditeurs européens aussi se traduire dans les langues allemande manga, italien, néerlandais, et d'autres. Éditeurs manga basé au Royaume-Uni comprennent Gollancz Livres et Titan. Manga éditeurs des États-Unis ont une forte présence commerciale au Royaume-Uni: par exemple, le Tanoshimi ligne de Random House .

[ modifier ] manga localisées

Un certain nombre d'artistes aux Etats-Unis ont tiré des bandes dessinées et dessins animés influencés par le manga. Comme un exemple précoce, Vernon Grant a attiré manga influencée BD tout en vivant au Japon dans les années 1960 et début 1970. [73] D'autres incluent Frank Miller 's la mi-1980 Ronin , Adam Warren et The Toren Smith 1988 Le Dirty Pair , [74 ] Ben Dunn 's 1987 Ninja High School , Stan Sakai 's 1984 Usagi Yojimbo , et Shi 2000 à partir de Manga Comics Croisade (1997).

Par le 21ème siècle plusieurs éditeurs manga américains avaient commencé à produire des œuvres d'artistes américains sous le label de marketing éventail de manga. [75] En 2002, IC Entertainment, anciennement studio Ironcat et maintenant hors de l'entreprise, a lancé une série de manga par des artistes américains appelé Amerimanga . [76] En 2004 eigoMANGA lancé Rumble Pak et Sakura PAKK anthologie séries . Sept Mers Divertissement emboîté le pas avec Manga mondiale . [77] Simultanément, TokyoPop introduit originale en langue anglaise manga (manga OEL) rebaptisé plus tard Manga mondial. [78 ] TokyoPop est actuellement le plus grand éditeur américain du manga langue originale anglaise. [79]

Artistes francophones ont aussi développé leurs propres versions de manga, comme Frédéric Boilet l ' La Nouvelle Manga . Boilet a travaillé en France et au Japon, parfois en collaboration avec des artistes japonais. [80]

[ modifier ] Récompenses

L'industrie du manga japonais accorde un grand nombre de récompenses, la plupart parrainés par les éditeurs, dont le premier prix en général, y compris la publication des histoires gagnantes dans les magazines publiés par l'éditeur de sponsoring. Des exemples de ces prix comprennent:

Le ministère japonais des Affaires étrangères a décerné le Prix international Manga annuellement depuis mai 2007. [81]

[ modifier ] Voir aussi

[ modifier ] Notes

  1. ^ Carême 2001 , p. 3-4, Tchiei 1998 , Gravett 2004 , p. 8
  2. ^ une b Kinsella 2000 [citation Besoin de vérifier ]
  3. ^ Kern 2006 , Ito 2005 , Schodt 1986
  4. ^ Gravett 2004 , p. 8
  5. ^ Kinsella 2000 , Schodt 1996
  6. ^ Wong 2006 , Patten 2004
  7. ^ Katzenstein & Shiraishi 1997
  8. ^ une b Gravett 2004 , p. 8, Schodt 1986
  9. ^ Kittelson 1998
  10. ^ Johnston O'Neill-2007
  11. ^ Merriam-Webster 2009
  12. ^ Webb 2006
  13. ^ Wong 2002
  14. ^ Bouquillard & Marquet 2007
  15. ^ Shimizu 1985 , p. 53-54, 102-103
  16. ^ Kinsella 2000 , Schodt 1986
  17. ^ Schodt 1986 , Ito 2004 , Kern 2006 , Kern 2007
  18. ^ Schodt 1986 , Schodt 1996 , Schodt 2007 , Gravett 2004
  19. ^ Kodansha 1999 , pp 692-715, 2007 Schodt
  20. ^ Schodt 1986
  21. ^ Gravett 2004 , p. 8, Lee 2000 , Sanchez 1997-2003
  22. ^ Schodt 1986 , Toku 2006
  23. ^ Gravett 2004 , pp 78-80, le Carême 2001 , p. 9-10
  24. ^ Schodt 1986 , Toku 2006 , Thorn 2001
  25. ^ Ogi 2004
  26. ^ Gravett 2004 , p. 8, Schodt 1996
  27. ^ Drazen 2003
  28. ^ Allison 2000 , pp 259-278, 1996 Schodt , p. 92
  29. ^ Poitras 2001
  30. ^ Thompson 2007 , pp xxiii-xxiv
  31. ^ Brenner 2007 , p. 31-34
  32. ^ Schodt 1996 , p. 95, Perper & Cornog 2002
  33. ^ Schodt 1986 , pp 68-87, Gravett 2004 , pp 52-73
  34. ^ Schodt 1986 , pp 68-87
  35. ^ Perper & Cornog 2002 , pp 60-63
  36. ^ Gardner 2003
  37. ^ Perper & Cornog 2002
  38. ^ Schodt 1986 , pp 68-73, 2006 Gravett
  39. ^ Schodt 1986 , pp 68-73, Gravett 2004 , pp 38-42, Isao 2001
  40. ^ Isao 2001 , p. 147-149, Nunez 2006
  41. ^ une b Cube 2007
  42. ^ Schodt 1996
  43. ^ Manga Museum 2009
  44. ^ Schodt 1996 , p. 101
  45. ^ Eshinbun Nipponchi
  46. ^ Griffiths 2007
  47. ^ une b Poten
  48. ^ une b c Shonen Pakku
  49. ^ Lone 2007 , p. 75
  50. ^ Manga no Kuni
  51. ^ Rose 2007 , Wong 2007
  52. ^ une b Farago 2007
  53. ^ Patten 2004
  54. ^ En 1987, «... la BD japonaises étaient plus légendaire que les lecteurs accessibles aux américains", Patten 2004 , p. 259
  55. ^ Napier 2000 , pp 239-256, Clements & McCarthy 2006 , pp 475-476
  56. ^ Patten 2004 , Schodt 1996 , pp 305-340, Leonard 2004
  57. ^ Schodt 1996 , p. 309, Rifas 2004 , Rifas ajoute que les titres originaux ont été EduComics Gen d'Hiroshima et je l'ai vu [ sic ].
  58. ^ Patten 2004 , p. 37, 259-260, Thompson 2007 , p. xv
  59. ^ Léonard 2004 , Patten 2004 , pp 52-73, 2007 Farago
  60. ^ Schodt 1996 , pp 318-321, Dark Horse Comics 2004
  61. ^ Kwok Wah Lau, Jenny (2003). . "4" modernités multiples: les cinémas et les médias populaires transculturelle Asie de l'Est. Philadelphie: Temple University Press. p. 78.  
  62. ^ Patten 2004 , p. 50, 110, 124, 128, 135, Arnold 2000
  63. ^ Schodt 1996 , p. 95
  64. ^ Arnold 2000 , Farago 2007 , Bacon 2005
  65. ^ Schodt 1996 , pp 308-319
  66. ^ Reid 2009
  67. ^ Glazer 2005 , Masters 2006 , Bosker 2007 , Rose 2007
  68. ^ une b Fishbein 2007
  69. ^ Berger, 1992
  70. ^ Vollmar 2007
  71. ^ Mahousu 2005
  72. ^ Mahousu 2005 , ANN 2004 , Riciputi 2007
  73. ^ Stewart, 1984
  74. ^ Crandol 2002
  75. ^ Tai 2007
  76. ^ ANN 2002
  77. ^ ANN 10 mai 2006
  78. ^ ANN 5 mai 2006
  79. ^ ICv2 2007 , Reid 2006
  80. ^ Boilet 2001 , Boilet & Takahama 2004
  81. ^ ANN 2007 , Ministère des Affaires Etrangères du Japon 2007

[ modifier ] Références

[ modifier ] Pour en savoir plus

[ modifier ] Liens externes

Outils personnels
Les espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Interaction
Boîte à outils
Imprimer / exporter
Langues

mk.gd - Translate any webpage in real-time - This webpage has been translated in order to make it available in another language, view original page

View this page in: Afrikaans, Albanian, Arabic, Belarusian, Bulgarian, Catalan, Chinese (Simp), Chinese (Trad), Croatian, Czech, Danish, Dutch, English, Estonian, Filipino, Finnish, French, Galician, German, Greek, Hebrew, Hindi, Hungarian, Icelandic, Indonesian, Irish, Italian, Japanese, Korean, Latvian, Lithuanian, Macedonian, Malay, Maltese, Norwegian, Persian, Polish, Portuguese, Romanian, Russian, Serbian, Slovak, Slovenian, Spanish, Swahili, Swedish, Thai, Turkish, Ukrainian, Vietnamese, Welsh, Yiddish

Content and any subsequent copyright is upheld by the third-party - contact@mk.gd